Liens Relax Cours Gestes Souffles Postures Images Accueil

Ashvini Mudrâ
(Le geste de la jument)

Ce geste consiste à contracter puissamment les sphincters de l'anus afin de stimuler le centre de la base (Mulàdhara). Il faut procéder pas des séquences de contractration et de relâchement. Le plus souvent il est accompli en rétentions à poumons pleins ou à poumons vides.

Dans le Yoga il n'est pas de parties du corps qui soit ignorées, au contraire tout le corps est utilisé à des fins de stimulation de l'énergie. Cela peut paraître trivial ou grossier mais la base est un centre très important car il correspond comme à un réservoir d'énergies puissantes dans lequel le yogi puise sans retenue.

De manière plus générale, feindre d'ignorer notre animalité en essayant de contenir les énergies qui y sont reliées provoque le plus souvent chez l'individu de brusques montées de colère complètement incontrolées. En bas le volcan est toujours actif, et le magma boue, il ne demande qu'une occasion pour se réveiller. A l'occasion d'une discorde, d'une contrariété le volcan se réveille et il explose, alors la lave incandescante remonte à la surface, et les énergies animales se manifestent à l'encontre même de l'individu qui en devient le jouet intégral.

Au contraire par certaines pratiques de puissances reliées aux énergies de la base et du sexe, le Yogi apprend à contrôler ces énergies du bas. S'il provoque leurs remontées c'est pour mieux les canaliser et les maîtriser.