Liens Relax Cours Gestes Souffles Postures Images Accueil

Bhastrika Abdominal


Expir on rentre le ventre

Inspir on gonfle le ventre

 

Version classique :

Dans cette respiration, c'est le ventre qui commande le mouvement du souffle, à l'expiration on rentre le ventre, en creusant pour chasser l'air, à l'inspiration on gonfle bien le ventre en exagérant pour faire rentrer l'air. Le mouvement doit être d'égale amplitude et d'égale durée aussi bien dans la phase d'inspiration que dans la phase d'expiration.

On visualise la colonne de la base au sommet, avec un point rouge en bas, et un point blanc en haut, mentalement on suit le mouvement du souffle qui monte à l'inspir de la base au sommet, soit du point rouge au point blanc, en passant par devant, et qui descend à l'expir du sommet à la base, soit du point blanc au point rouge, en passant par derrière.

On doit excercer une légère contraction de la gorge afin de faire frotter l'air et afin d'y amplifier le bruit du souffle à l'intérieur, les yeux sont fermés et restent fixes en Maddya Drishti. Par la concentration mentale, et sans que les yeux suivent le mouvement, on doit sentir le souffle qui frotte tout le long de la colonne par devant en montant et par derrière en descendant. Il faut exercer tout le long de la pratique, une contraction légère mais constante de la base (Mulà Bandha).

Dans la version classique, on respire uniquement par les narines, de plus on doit énoncer mentalement le bijà 'SO' à l'isnpir et 'HAM' à l'expir, cette récitation intérieure, associée à la visualisation mentale du trajet du souffle, ainsi que le ressenti du frottement, provoque une véritable identification au souffle: Je suis le souffle, voilà la signification de cette pratique.

Enfin il faut finir la pratique par une inspiration pleine et entière, puis boucher les narines avec la main droite, afin de se rendre parfaitement hermétique, l'on doit prendre un compte mental pour aller sans se presser jusqu'à 32 ou jusqu'à 48 voir plus ... sentir l'énergie qui se diffuse partout dans le corps, puis expirer lentement, remettre les mains sur les genoux et laisser aller le souffle en observation les yeux toujours fermés pendant 2 à 3 mn.

Astuce :

Lorsqu'on débute dans cette pratique, et pour réussir ce souffle, il faut commencer d'abord par être bien relâché(e), et s'exercer avec une seule concentration appliquée au niveau du ventre, on peut également poser une main sur le ventre, pour vérifier le bon mouvement du ventre. Au début, on a tendance à faire l'inverse, c'est à dire qu'à l'inspiration, c'est la cage thoracique automatiquement qui se gonfle et donc en conscéquence le ventre qui se creuse. Il faut bien faire attention ainsi à ne pas inverser le mouvement du ventre, pour ce faire il faut rester les épaules basses et s'appliquer uniquement au mouvement du diaphragme.

 

Version avec et sans air :

Il s'agit de pratiquer ce même Bhastrika en alternant des séquences normales avec air et des séquences sans air, tout en continuant le mouvement du ventre et les concentrations. Lorsque l'on passe d'une séquence avec air à celle sans air, il faut terminer le souffle en cours, par exemple sur une inspiration, et cesser alors l'échange de l'air en restant hermétique, mais à ce moment là, comme si de rien n'était, on continue le mouvement du ventre, la visualisation du trajet du souffle, le mantra et la visualisatoin des points. A l'inverse lorsque l'on reprend la séquence avec air, il faut revenir à la phase précédente pour reprendre naturellement l'échange de l'air, dans notre exemple on reprend l'échange d'air par une expiration.

Concentration les yeux fermés, avec le mantra SO, HAM :

Par 3 fois pratiquer 1mn avec air pour 1 mn sans air.
Par 2 fois pratiquer 30 sec avec air et 1mn sans air.
Par 2 fois pratiquer 15 sec avec air et 1mn sans air.
Par 2 fois pratiquer 5 sec avec air et 1mn sans air.

Dans cette alternance, le temps sans air reste constant et devient progressivement le temps principal.