Liens Relax Cours Gestes Souffles Postures Images Accueil

Nadi Shodana
(La respiration Alternée)

 

 

Présentation :

Nadi Shodana est une pratique de purification des Nadi , elle se pratique volontiers en début de séance comme technique d'introduction, mais elle est surtout une pratique au long cours, effectuée régulièrement tous les jours en tant que travail de fond.

Il faut prendre une posture assise qui soit confortable, redresser le dos et prendre traditionnellement avec la main droite le geste suivant :

Tendre l'index et le majeur accollés et poser légèrement ces doigts sur le front.
Replier ensuite l'annulaire et l'auriculaire de manière et à les opposer avec le pouce.
Vérifier que l'on puisse ainsi boucher alternativement la narine droite avec le pouce
et la gauche avec simultanément l'annulaire et l'auriculaire.

Il s'agit de boucher alternativement une narine avec ce geste tout en veillant à garder un contact avec la pulpe des doigts pour l'autre narine qui respire.

Les yeux sont fermés et le regard se porte un peu au dessus de la ligne d'horizon comme attiré par le contact des doigts restés sur le front.

La technique de base va consister dans l'enchaînement suivant :

1 - Expirer par les deux narines
2 - Boucher la narine gauche, et inspirer droite
3 - Boucher les deux narines et retenir le souffle
4 - Expirer gauche en gardant bouchée la droite
5 - Inspirer gauche en garfant bouchée la droite
6 - Boucher les deux narines et retenir le souffle
7 - Expirer droite en gardant bouchée la gauche
8 - Inspirer droite en gardant bouchée la gauche
9 - Boucher les deux narines et retenir le souffle
10 - Boucler en revenant au 4

Il faut pratiquer un compte mental pour chaque phase comme suit :

1- A l'inspir compter pour commencer 3
2- En tenue poumons pleins compter 3*4 = 12
3- A l'expir compter 3*2 = 6
4- Prendre conscience de la pause à vide.

Il s'agit du rythme Visamavritti, qui peut ensuite s'allonger par l'inspiration, si l'on est à l'aise, il faut passer à ce moment là à 4/16/8 puis après quelques cycles à 5/20/10 etc.

Il ne faut jamais accélerer le compte mental, s'il on est en difficullté il faut se replier en bonne ordre et revenir au compte inférieur, pour pouvoir à nouveau tenter le compte supérieur.

En tant que pratique d'introduction, il faut compter au moins 3 mn, en tant que pratique à part entière dans un travail de fond, il faut compter au moins 10 mn et plus sûrement au moins un Gatikha soit 25 mn environ.

Cette pratique équilibre la balance énergétique du souffle droit et gauche, il purifie la circulation de l'énergie véhiculée par le souffle dans les principaux Nadis de gauche (Ida) et celui de droite (Pingala).

Il est important dans cette technique de base de rallonger le souffle pour arriver à ce que l'on nomme le petit pranayama soit un compte de 8/32/16. A ce rythme chaque souffle dure environ 1mn15'' à 1mn30'' pas moins. Le but n'est pas tant d'y arriver que de s'y maintenir au moins 6 à 10 souffles, à ce moment là, l'on dit que l'on rentre dans le Yoga.

 

Version cosmique :

Tout d'abord comme tente de le montrer cette animation, il est possible de prendre un geste différent avec la main droite:

Il faut replier l'index et le majeur,
puis opposer le pouce et l'annulaire afin de boucher alternativement narine droite et gauche
enfin tendre l'auriculaire bien détaché et le plus à la verticale possible.

Après quoi, il faut visualiser en soi le cycle du jour et de la nuit, soit celui du Soleil et de la Lune. Le Soleil est ici représenté par le cercle rouge dans le ventre, et la Lune par le cercle bleu dans le coeur. Les yeux fermés fixent le point intersoucilié, la concentration étant purement mentale, il faut suivre comme sur l'animation les séquences suivantes :

1- Expirer à fond par les narines, et voir le souffle aller dans le centre du ventre en un point,
2- Inspirer par la narine droite, par exemple sur 4 Matra et développer le Soleil dans le ventre,
3- Tenir à poumons pleins, en restant concentrer dans le ventre, tout en mettant légèrement le centre en avant, sur 16 Matra, ressentir les qualittés diurnes, chaleur, activité, Soleil.
4- Expirer par la narine gauche, sur 8 Matra, voir le Soleil se résorber, par la gauche, en un point dans le coeur et devenir froid.
5- Inspirer par la narine gauche, sur 4 Matra, développer la Lune dans le coeur,
6- Tenir à poumons pleins, en restant concentrer dans le centre du coeur, tout en mettant légèrement le centre en avant, sur 16 Matra, ressentir les qualités nocturnes, fraicheur, intimité, pleine Lune.
7- Expirer par la narine droite, sur 8 Matra, voir la Lune se résorber, par la droite, en un point dans le ventre et devenir chaud
8- Boucler en revenant au 2.

Dès que possible allonger le souffle pour passer à 5/20/10, puis 6/24/12, puis 7/28/14 et enfin 8/32/16. Dès que ce dernier rythme a été atteint, vous êtes dans le petit Pranayama, le véritable Yoga commence là (environ 2 souffles toutes les 3 minutes). Celui ou celle qui, non pas dans l'effort pneumatique à compte forcé, mais bien dans l'énergie et le ressenti intérieur, réussit à passer dans la subtilité de ce souffle, reproduit incontestablement le cycle le plus puissant de la nature sur notre Terre Mère. Le Yogi se met alors à l'unisson du jeu le plus prodigieux et le plus magnifique initié par le Créateur en sa seule conscience. Après maintes et maintes reprises de ce souffle, le Yogi voit alors le 'Jeu' de la conscience et de sa divine énergie à travers le cycle immuable du jour et de la nuit. Ce 'Je' est initié par son énergie d'illusion cosmique, il est entièrement dédié à la grandeur et à la splendeur de sa Majesté.

Une des plus belles respirations du Yoga assurément ...

A un niveau avancé, l'on pratique Nadi Shodana sur plusieurs Gatikha, le bras droit qui travaille en position verticale peut alors s'alourdir, pour pallier à cette gène, il est alors recommandé de soulager son poids en passant la paume de la main gauche sous le coude droit.