Liens Relax Cours Gestes Souffles Postures Images Accueil

Le culte de la féminité

Neha Dalvi

Hommage à la Shakti, hommage à toutes les femmes !

Le trantrisme voue un culte sans limite à la Shakti et plus encore à toutes les femmes.

Les femmes ont le pouvoir de l'enfantement, le pouvoir de manifester aux yeux de la conscience sa propre réalité. En quelque sorte, elles sont la Mère Divine qui donne forme à ce qui est sans forme....

Les femmes possèdent le don de l'amour, du plaisir et des sens. Elles ont naturellement l'intuition de l'Amour et du Divin, elles possèdent de manière innée les qualités liées à la spiritualité.

Lorsqu'une femme naît sous le signe de la beauté, elle peut être considérée à l'égal d'une Déesse descendue sur la Terre. Elle incarne les qualités de la Conscience : intuition, clarté, pureté, beauté, sensualité, amour...

Le culte de la beauté est certainement l'accès le plus puissant menant à la Conscience Divine. Il n'est rien au dessus d'une telle grâce !

Dans le Maha Vidya Yoga (le yoga des grandes connaissances) Tripura Sundari représente l'accès au Divin par le plan de la Beauté. En Inde elle est une divinité majeure. À elle seule, elle représente l'Absolu. Elle est la Conscience toute puissante et omnisciente ressentie à travers les qualités féminines. Le Tripurarahasya nous enseigne sous forme de légendes que la Grande Déesse préside au 3 états de sommeil profond, de rêve et de veille en même temps qu'elle les transcende :

Au regard du sommeil profond, lorsque l'on émerge du rêve pour reprendre nos activités, si l'on sait garder le goût de cette immersion dans la conscience profonde, l'on peut saisir assez facilement, par le yoga il s'entend, que le monde de veille, n'est qu'une continuité d'un rêve particulier, en l'occurence le rêve commun des êtres humains. C'est simplement le conditionnement de l'espèce qui nous fait ressentir la réalité comme étant le monde tel qu'il se présente à nous... Il est ressenti différemment par les autres espèces... En fait rien n'indique qu'il soit réel ...

Au regard de la conscience profonde, il se pourrait bien qu'il ne soit encore qu'un rêve...

Dans le rêve par exemple, il est remarquable de constater que la conscience assume l'état de voyant, de la vision et de la chose vue, sans qu'elle n'ait besoin d'un quelconque objet extérieur à elle. La doctrine secrète de la Grande Déesse Tripura Sundari nous indique qu'il en est de même dans l'état de veille, le matériel qui s'y révèle ne se manifeste pas par ses propres forces. Il est projeté à travers les sens, par la conscience, sur la toile de la conscience et repose seulement sur la conscience.

Qui peut connaitre ce par quoi tout est connu ? .... La pure conscience s'éclairant elle-même.

Seule la Conscience est autonome car ne dépendant que d'elle-même pour sa popre manifestation.

Sexe et Tantra

La femme est capable de faire monter la flamme du désir vers des sommets vertigineux. L'incarnation de sa puissance d'Amour est réellement sans limite. Lorsqu'un homme emprunte les chemins de l'adoration, qu'il offre sa dévotion au culte de la féminité, qu'il substitue la réalité par le rêve... alors la flamme amoureuse de sa bien-aimée s'illumine d'un feu éclatant. Dans ces moments intenses, la femme aimante ouvre son coeur vers la profondeur et boit au calice de sa propre divinité. Son expression devient pure grâce !

Si l'homme averti réalise alors ce qui s'accomplit à ce moment là, il est à son tour illuminé par la Grande Clarté, il en reçoit toute la lumière et l'intime connaissance. En ce toucher unique, en cette abolition de l'espace et du temps, les amants pourront alors communier dans une même extase aux délices de leur propre Nature : les qualités de la Conscience Divine. Ô Merveille des merveilles !